3 façons de baisser l’impact écologique de sa décoration d’intérieur

photo d'un mur avec de la décoration eco-responsable

Comme n’importe quelle industrie, la décoration d’intérieur impose au monde un certain impact écologique. Avec les solutions de décoration low-cost produites en masse à l’autre bout du monde, c’est un réel problème auquel on ferait bien d’accorder un peu d’attention.

Si vous êtes doté d’une conscience écologique plus grande que la moyenne et souhaitez rehausser votre déco sans détruire le monde, alors voici trois façons d’y parvenir. Dans cet article, nous vous montrerons qu’il existe des sites proposant de la décoration d’intérieur éco-responsable, des artisans locaux ahurissants de talents, et des solutions de recyclage simples.

Au travail !

Avant-propos : le coût écologique de la déco low-cost

Comme nous l’avons mentionné plus haut, la décoration d’intérieure est une grande industrie. Et en tant que telle, elle n’a pas échappé à la production en masse d’objets low-cost, difficiles à recycler et à l’empreinte carbone scandaleuse.

Imaginez : en 2018, le marché de la décoration d’intérieur représentait entre 16 et 24 milliards d’euros de chiffre d’affaires par an (source). Un tel marché comporte systématiquement son lot d’imports de basse qualité produits dans des conditions douteuses et loin de nos préoccupations écologiques.

Il est difficile de mettre un chiffre précis sur l’ampleur du problème, mais il suffit de regarder à quel point il est facile de trouver de la déco très peu cher dans nos magasins de proximité pour se rendre compte que quelque chose cloche…

La décoration d’intérieur éco-responsable

Heureusement, il existe des façons de lutter, à notre niveau, pour une décoration d’intérieur plus responsable. Ceci commence avec l’achat de déco écologique. Si celle-ci est difficile à trouver dans les grandes chaînes de magasins classiques, on peut par contre en trouver assez facilement sur Internet.

Attention cependant, il est facile d’appeler “écolo” tout et n’importe quoi. Vérifiez donc ce que le site entend par là avant d’acheter. Une déco éco-responsable devrait en effet remplir au moins l’un des trois critères suivants :

  1. Les matières utilisées sont recyclées ou elles sont écologiques (par exemple, le lin est un tissu qui demande très peu d’eau pour être produit).
  2. La production est locale par rapport au point de vente, ce qui veut dire que le produit n’a pas une empreinte carbone incroyable. En même temps, ça implique une économie circulaire, plus sociale et écologique.
  3. Ce sont des objets de seconde main. Dans ce cas, on peut les considérer comme écologique puisqu’on les “sauve” de la déchetterie.

Sur ce troisième point les opinions divergent, chacun a sa propre définition de ce qui est écolo. En tout cas, veillez à ce que vos achats sur un site de déco écologique remplissent l’une de ces trois conditions, et plus si possible.

La décoration artisanale et locale

Au-delà des sites qui proposent des solutions de décoration d’intérieur éco-responsable, vous pouvez tout simplement passer par un artisan local pour acheter vos décorations.

De plus en plus de créateurs talentueux se lancent dans l’entrepreneuriat afin de laisser une marque positive sur le monde. Il vous suffit de chercher un peu sur Google pour trouver un artisan qui aura ce qu’il vous faut pour parfaire votre décoration.

Recycler en donnant

Enfin, il faut avouer qu’il est parfois impossible de trouver la déco parfaite et écologique pour votre intérieur. Dans ce cas, vous pouvez essayer de contrebalancer l’impact écologique de votre achat avec une autre action.

Je sais ce que vous pensez : “belle gymnastique mentale !” Mais si vous y réfléchissez, en l’absence de meilleure solution, autant essayer de conserver un peu d’équilibre dans ce monde de fou, non ?

Vous pouvez donc passer par un site comme donnons.org pour simplement donner les décorations que vous allez remplacer, afin de ne pas les jeter et de faire un heureux. Une solution de secours qui n’est pas si mauvaise !

Quelles sont les missions d’un architecte d’intérieur ?
Top 3 des lampes 3D les plus tendances