Tamiser ses pellets, comment faire ?

Tamiser ses pellets

Publié le : 29 mars 20226 mins de lecture

Un poêle à granulés possède un rendement de chauffage satisfaisant par rapport aux autres modèles. Néanmoins, les défauts de ce dernier résident dans sa capacité d’encrasser et d’accumuler les cendres. Ces problèmes peuvent engendrer une réduction de performance si l’utilisateur les néglige. Le propriétaire de la poêle doit alors entretenir régulièrement la poêle. De même, il peut aussi prendre quelques précautions. Toutefois, l’utilisateur peut aussi opter dans le choix de la qualité des pellets qui peuvent réduire les encrassements et l’accumulation des poussières.  

Les raisons de tamiser ses pellets

Pour un chauffage domestique, les poêles à granulés possèdent une grande performance pour offrir un bon rendement thermique. Toutefois, comme chaque appareil, ce type de poêle nécessite un bon entretien surtout quand il es encrassé et que sa plaque devient sombre et ternie. Les performances de ce dernier commencent alors à se détériorer. Vous pourrez découvrir un peu plus sur le sujet sur le site combustibles-gruchy.fr.

De même, la négligence de l’entretien de la poêle peut aussi résulter la dégradation de certains éléments de l’appareil. En effet, les granulés de bois utilisés durant la combustion dégagent de la poussière. Cette poussière peut ensuite s’introduire dans le mécanisme de l’appareil. En plus, une obstruction du creuset peut aussi se produire avec l’accumulation des cendres.

Le propriétaire de la poêle doit alors réaliser une inspection régulière et effectuer les entretiens nécessaires. Ce dernier ne doit négliger aucun détail même un verre sombre dû à une mauvaise combustion. Un mauvais entretien peut entrainer le remplacement de plusieurs éléments de la poêle.

Les étapes pour tamiser ses pellets

Dans l’entretien des pellets, le propriétaire de la poêle doit éviter que la chambre de combustion s’encrasse. Dans ce cas, l’utilisateur doit alors effectuer un nettoyage quotidien de la poêle. Il doit prendre du temps pour bien nettoyer le creuset, mais aussi ce dernier doit utiliser un aspirateur spécial pour absorbe les cendres froides.

Pour réduire la tâche de nettoyage quotidien, le propriétaire de l’appareil peut utiliser un système de tubage poêle à pellet. L’utilisateur ne doit pas négliger le nettoyage des vitres avec une éponge. De même, une utilisation de produit d’entretien reste nécessaire.

Pour éviter l’encrassement des cendres, le propriétaire de la poêle doit penser à vider le cendrier. Cette tache doit au moins s’effectuer une fois par semaine pour un bon entretien. Pour le réservoir à pellets, l’utilisateur doit aspirer la contenue pour éviter les sciures. Ces résidus peuvent en effet abîmer votre poêle à granulé.

Les précautions à prendre pour éviter un entretien quotidien

Même avec un entretien, la personne doit aussi faire attention durant le processus d’utilisation. Effectivement, verser directement le sac de granulés directement dans le conteneur accumulera de la poussière au fond de ce dernier. Cette concentration pourra endommager l’appareil comme les vis sans fin dans le conteneur.

Dans ce cas, les trémies à granules se bouchent rapidement. L’utilisateur doit alors recourir à l’utilisation d’un tubage poêle à granulé avec un filtre à poussière. Cet élément est très efficace pour tamiser les pellets. Il se place au fond qui permet de séparer les granulés de la poussière durant le remplissage.

De même, un tubage poêle à pellet demeure très pratique. En effet, la poussière contenue dans le tubage tombe automatiquement sur le sol lorsque ce système est plein. Une autre solution possible est aussi l’utilisation des trémies à granulés avec tamis intégré. Ces trémies permettent de verser les granulés dans le récipient.

D’autres astuces existent aussi pour tamiser les pellets comme l’utilisation pour en faire un tamis d’un tambour de machine à laver ou d’un seau avec des trous. Toutefois, l’utilisation de ces astuces est plus difficile. Le nettoyage quotidien demeure une pratique efficace et simple pour que la poêle à granulé reste toujours performante.  

L’importance du choix des pellets

Pour un poêle à granulé, le choix des pellets utilisation peut affecter son autonomie. Les pellets de qualité permettent d’éviter l’encrassement du mécanisme. En effet, une bonne qualité de bois utilisé produit peu de poussière. De même, ce dernier est aussi moins humide qui pourra bien chauffer.

Dans le choix des pellets, l’utilisateur doit alors vérifier leurs taux de fine qui sont des résidus restant sur les pellets. Un granulé en bois avec un taux de fine élevé augmentera les chances d’encrassement. Le propriétaire doit alors choisir les pellets avec un bas taux qui est de préférence inférieur à 1%.

Pour le taux d’humidité, les bois de chauffage doivent posséder un taux inférieur à 10% pour pouvoir bien chauffer. De plus, un taux supérieur à cette valeur peut entrainer des risques de surconsommation et d’encrassement de votre poêle à granuler. Pour le stockage des pellets, ces derniers disposeront d’un taux d’humidité stable si l’utilisateur les places dans un lieu de stockage sec et près d’une source de chaleur.

7 idées essentielles pour la décoration du salon
Achat de meubles scandinaves : commander des chaises de salle à manger en ligne

Plan du site